Publié le 30 août 2016

Les technologies des objets connectés et de l’Internet des objets se sont rapidement développées ces cinq dernières années, et l’essor du marché des objets connectés ne fait guère de doute aux yeux des cabinets spécialisés. Ces évolutions très rapides suscitent l’intérêt des industriels, des utilisateurs et des pouvoirs publics. Mais au-delà de quelques projections quantitatives, il existe peu de travaux proposant des réflexions prospectives et systémiques sur les évolutions possibles de ce secteur.

Partant de ce constat, Futuribles International a mené une réflexion prospective de six mois visant à décrypter les évolutions possibles du secteur des objets connectés et de l’Internet des objets (IoT) à l’horizon 2025. Cette démarche a consisté, à partir d’une analyse de la littérature, à identifier les principales questions clefs pour l’avenir, à proposer différentes hypothèses d’évolution sur chacune de ces questions, à construire des trames de scénarios sur les objets connectés et l’Internet des objets à l’horizon 2025. L’essentiel de ces travaux est restitué ici.

La démarche a été conduite par l’équipe permanente de Futuribles avec l’aide d’un comité scientifique largement mobilisé tout au long de la démarche composé de Geoffrey Delcroix, Nicolas Mazzucchi, Jean-François Soupizet et Kavé Salamatian.

12 questions clés sur l’Internet des objets (IoT)



Les usages et domaines d'application de l'IoT



Acteurs et gouvernance



Scénario tendanciel et ruptures possibles

Cette partie présente un scénario tendanciel d’évolution de l’Internet des objets à l’horizon 2025 et propose deux ruptures (« Mainmise des grands acteurs de la donnée » et « Balkanisation »). Ces scénarios peuvent être complétés par ceux établis dans le cadre de l’étude Entreprises et cybersécurité à l’horizon2020, réalisée par Futuribles en 2013-2014.