Revue

Revue

Regard sur le traité de Lisbonne

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 340, avr. 2008

Après deux ans et demi d’incertitudes institutionnelles suite au rejet du projet de Constitution européenne par les électeurs français et néerlandais en 2005, les 27 États membres de l’Union européenne se sont mis d’accord en octobre 2007 sur un texte dit  » simplifié  » : le traité de Lisbonne ou  » traité modifiant le traité sur l’Union européenne et le traité instituant la Communauté européenne « . Signé le 13 décembre dernier, ce traité est en cours de ratification dans les différents États membres (la France l’a ratifié par voie parlementaire en février 2008).
En quoi consiste ce texte ? Quelles sont les différences majeures par rapport au projet de Constitution antérieur ? En quoi va-t-il modifier le fonctionnement des institutions européennes et avec quelles conséquences, notamment au plan politique ? Robert Toulemon, observateur aiguisé de la construction européenne, nous livre ici une analyse détaillée du traité de Lisbonne, regrettant au passage que s’éloignent un peu plus les perspectives d’une véritable union politique.

#Cadre institutionnel #Union européenne

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.