Revue

Revue

PME et compétition internationale

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 27, oct. 1979

On s’inquiète beaucoup de la santé des petites et moyennes entreprises, mais on se donne plus rarement la peine d’une réflexion de fond sur leur place dans les processus économiques actuels.

La thèse d’une  » double économie  » a le mérite d’ouvrir ce débat, mais l’inconvénient de le refermer presque aussi vite. En opposant le champ d’une économie largement internationalisée, dominée par des groupes de plus en plus puissants, et des ilôts d’économie locale ou protégée, cette thèse entérine une marginalisation des PME, réduites au rôle d’auxiliaires ou confinées à ces ilôts d’économie protégée. Et l’on est ainsi ramené à une problématique de  » repêchage  » : les PME peuvent-elles s’en sortir quand même, exporter tout de même ?

#Commerce international #Concurrence #Économie internationale #Entreprises #France

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.