Revue

Revue

L'évolution des institutions politiques européennes

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 173, fév. 1993

Ne contestant pas le caractère souhaitable d’une Europe unie, A. Postel-Vinay explique ici, en substance, que les dispositions prévues par les accords européens sont trop compliquées pour prétendre pouvoir être efficaces et que, loin d’approfondir l’Union Européenne, fondée sur des accords technocratiques et faisant fi de l’intérêt général, il conviendrait tout au contraire de dénoncer lesdits accords pour fonder la construction européenne sur des bases autrement plus démocratiques.
A. Postel-Vinay considère que ces accords sont viciés à la base et que, loin de constituer une étape vers une Europe dotée d’institutions politiques garantes du bien commun, ils révèlent une dérive dangereuse vers un bureaucratisme et un affairisme qui augurent mal de l’avenir.

#Cadre institutionnel #Démocratie #Immigration #Union européenne

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.