Revue

Revue

Les 35 heures, une autre ère...

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 237, déc. 1998

Dans cette courte tribune, Guy Aznar resitue les 35 heures en négociation en France dans un contexte international et temporel plus large : d’abord pour souligner que la réduction du temps de travail constitue une tendance de longue durée commune à tous les pays industrialisés, ensuite pour montrer que cette mesure ne fait qu’accompagner logiquement une transformation structurelle plus fondamentale du travail qui entraînera d’importantes conséquences sur les modes de vie et l’usage du temps.
Il rappelle en même temps que les 35 heures ne constituent pas la panacée contre le chômage, que bien d’autres mesures devraient donc être adoptées qu’il conviendrait du reste de resituer dans une perspective plus ambitieuse, celle d’un changement de société et de style de vie qui ne manquera de soulever des questions existentielles majeures.
H.J.

#Changement social #Modes de vie #Temps de travail

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.