Revue

Revue

Le Brexit est-il inévitable ?

en

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 417, mars-avr. 2017

En complément de la tribune européenne de ce numéro, consacrée aux conséquences géopolitiques possibles du Brexit, Futuribles publie ici une analyse du Brexit vu de l’intérieur : comment la sortie de l’Union est-elle envisagée par le gouvernement au pouvoir et les partis politiques ; et comment l’issue de la négociation est-elle ou pourrait-elle être perçue par les citoyens britanniques ? Derek Martin rappelle tout d’abord les lacunes du référendum sur le Brexit en termes de représentativité démocratique et les doutes que cela induit quant à la réelle volonté du peuple britannique de sortir de l’Union. Après avoir présenté les deux voies possibles défendues par les Brexiteers (hard Brexit versus soft Brexit) et leurs perspectives de succès dans les négociations avec l’Union européenne, il montre bien quelles pourraient être les désillusions des soft Brexiteers dans les différentes formations politiques britanniques. Une situation qui, selon lui, pourrait permettre de rebattre les cartes et d’ouvrir la porte à un scénario de retrait du Brexit, dont il présente les diverses modalités possibles.

#Coopération internationale #Politique gouvernementale #Royaume-Uni #Union européenne

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Voir les dernières lettres envoyées.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.