Revue

Revue

La France sous nos yeux. Économie, paysages, nouveaux modes de vie

Analyse de livre

Dans un précédent livre, L’Archipel français. Naissance d’une nation multiple et divisée [1], Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion à l’IFOP (Institut français d’opinion publique), mettait en évidence un éclatement de la société française en une multitudes d’îlots, de plus en plus isolés les uns des autres. Paru en mars 2019 dans un pays subissant encore les soubresauts de l’épisode des « gilets jaunes », l’ouvrage avait été très remarqué car il donnait des clefs de compréhension des transformations sociales à l’œuvre dans le pays. Son intérêt résidait également dans l’originalité des indicateurs mobilisés par l’auteur, complétant les sources classiques que constituent les enquêtes d’opinion : on peut citer par exemple l’évolution de la diversité des prénoms donnés à la naissance au fil des décennies, ou encore la proportion de personnes tatouées selon les générations.

FOURQUET Jérôme, CASSELY Jean-Laurent, « La France sous nos yeux. Économie, paysages, nouveaux modes de vie », Seuil, octobre 2021, 496 p.

Dans La France sous nos yeux, Jérôme Fourquet s’associe au journaliste Jean-Laurent Cassely pour donner encore plus de relief au diagnostic. Le lecteur se voit ainsi doté de lunettes 3D permettant d’observer la France en croisant les dimensions géographiques, éc...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.