Revue

Revue

Impacts économiques de Météosat

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 38, nov. 1980

La météorologie a fait de très grands progrès depuis que les premières prévisions ont vu le jour, au début de ce siècle ; le nombre des observations, leur dissémination, et leur traitement s’améliorent de jour en jour, en parallèle avec la connaissance théorique des phénomènes météorologiques proprement dit. Dans ce processus mondial de perfectionnement des prévisions, les sateflites météorologiques font la preuve, depuis deux décennies, de leur utilité, qu’il s’agisse de compléter ou de remplacer les moyens terrestres ou océaniques conventionnels d’observation. L’Europe a lancé, fin 1977, le satellite METEOSAT 1, et doit maintenant se déterminer vis-à-vis du passage à l’usage opérationnel – et non plus expérimental – de satellites de la même famille assurant un service continu.
#Aspects économiques #Prévisions météorologiques #Techniques spatiales

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.