Revue

Revue

Gérer l'imprévisible (interview)

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 26, sept. 1979

J. L. Tout au long de l’exercice, je me suis demandé si se dégageait de l’analyse une idée maîtresse, permettant d’organiser les différents faits « et tendances qui se dessinaient. Pendant longtemps, je n’ai pas trouvé… Puis un jour il m’est apparu que cette idée se trouvait contenue d’une part dans une remarque de Daniel Bell et d’autre part dans mon livre sur les « Systèmes du destin ». La phrase de Daniel Bell ? « Les gouvernements sont devenus trop grands pour les petits problèmes et trop petits pour les grands problèmes ». La constatation des « Systèmes du destin ? » L’existence de deux insuffisances de contrôle, l’une au niveau du système national qui n’est pas capable d’assurer l’intégration des phénomènes de long terme et des aspirations à court terme des citoyens et l’autre au niveau du système international, qui souffre d’une insuffisance de régulation parce que non hiérarchisé. Ces deux insuffisances de contrôle correspondent d’ailleurs tout fait aux deux parties de la phrase de Daniel Bell.

#Commerce international #Économie internationale #Propositions #Scénarios

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.