Revue

Revue

Y a-t-il encore un pouvoir au village ? Trois réflexions à propos du rapport Guichard et des élections municipales

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 10, mars-avr. 1977

S’appuyant sur de récentes recherches sociologiques, l’auteur discute certaines conclusions du rapport Guichard.
Primo, le changement d’échelle et la diversité croissante de la société rurale tendent à estomper les frontières entre les territoires, et à donner plus d’importance aux réseaux de relations économiques et sociales.
Secundo, la commune, trop petite, perd en partie son rôle de gestion mais ne perd pas pour autant ses autres rôles, et le maire demeure un personnage essentiel dans le réseau politico-administratif.
Tertio, les notables, dont on annonce la mort depuis un siècle, reprennent un rôle médiateur essentiel à un échelon intermédiaire entre la commune et le département.

#Analyse sociologique #Décentralisation #Élections #France #Pouvoir politique

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.