Revue

Revue

Vers un essor du transport autonome de marchandises ?

De nombreux pays cherchent à bannir les voitures thermiques pour lutter contre le réchauffement climatique. Mais peu de pays veulent bannir le transport de fret thermique, d’abord parce que le fret c’est la consommation et l’économie nationale, mais aussi parce que les distances parcourues par les camions permettent difficilement de disposer d’une autonomie suffisante avec des batteries d’aujourd’hui (et un temps de rechargement long, en cours de transport, se révèle onéreux pour un camion électrique). Des alternatives commencent cependant à être envisagées, soit en utilisant de l’hydrogène comme carburant, soit en prolongeant l’autonomie d’un camion à batterie avec une pile à combustible à hydrogène ou méthanol. Les constructeurs de poids lourds ont compris l’enjeu et les principaux constructeurs européens de camions doivent investir 100 milliards d’euros sur 20 ans pour développer les camions à hydrogène et les batteries de nouvelle génération, ce qui pourrait permettre de réduire de moitié les émissions de CO2 liées au fret routier d’ici 2040.

Mais une autre révolution pourrait être en marche sur le transport de fret, probablement plus rapide que la décarbonation, car elle a un impact direct sur les coûts et la productivité du transport de fret : la mobilité autonome.

E...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.