Revue

Revue

Vers un allongement de la vie professionnelle ?

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 170, nov. 1992

Le cycle de vie, sans doute plus encore en France que partout ailleurs, est étrangement découpé en trois compartiments étanches : une première étape, celle de la jeuneusse et des études, qui ne cesse de s’allonger, une seconde, à l’âge adulte, consacrée à l’activité professionnelle, enfin une troisième (peut- on encore parler de vieillesse ?) qui s’allonge d’autant plus que notre espérance de vie augmente et que la retraite (légale ou de fait) intervient de plus en plus tôt. Le nombre d’années de travail rapporté au nombre d’années d’existence ainsi ne cesse de baisser.
Les lecteurs de la revue Futuribles sont bien au fait de ces tendances, des problèmes économiques et financiers, sociaux et politiques subséquents au vieillissement démographique, d’autant plus aigus que le chômage est élevé.
Geneviève Reday-Mulvey rappelle à cet égard les données essentielles soulignant en particulier le caractère aberrant d’une retraite  » couperet  » intervenant de manière de plus en plus précoce.
De toute évidence, le mode d’organisation économique et social actuel et les politiques jusqu’a présent suivies ne sont plus guère adaptés, ni au maintien des grands équilibres collectifs, ni à la sauvegarde des droits sociaux, ni aux exigences nouvelles des entreprises.
Il faut donc, changer. Réduire peut-être et aménager surtout le temps de travail, ce fut l’objet du numéro spécial que nous avons publié en mai-juin 1992 sur  » la réduction et l’aménagement du temps de travail dans les pays industrialisés, tendances et enjeux « . Nous avions alors surtout insisté sur la durée annuel et hebdomadaire du travail. L’auteur du papier ci-dessous s’intéresse plus spécialement à la durée d’activité professionnelle rapportée à la durée de vie et plaide énergiquement pour un rallongement de la première au travers d’un report de l’âge de la retraite quitte à ce que celle-ci puise être prise de manière progressive.
Au-dèla dudit plaidoyer, G. Reday-Mulvey, se fondant sur une enquête menée dans les pays européens, expose les opportunités et les handicaps que rencontre – et pourrait rencontrer – la mise en oeuvre d’une telle mesure, montrant au passage le troublant retard pris en la matière par la France en comparaison avec ses principaux partenaires parmi les pays industrialisés.

#France #Propositions #Retraite #Vieillissement de la population

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.