Revue

Revue

Une recherche malade de son État

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 101, juil.-août 1986

La réduction des crédits budgétaires alloués à la recherche, qui vient d’être décidée par le gouvernement français, est inquiétante. Pierre-Frederic Ténière-Buchot, qui souligne combien les aléas conjoncturels sont peu propices à l’innovation scientifique et technologique, réaffirme la nécessité de l’ambition et de la ténacité, pour permettre à la France de rester dans la course de la recherche, qui appelle de multiples effets de synergie entre les scientifiques et les industriels.

#France #Recherche et développement

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.