Revue

Revue

L’Europe et les libertés fondamentales

en

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 443, juil.-août 2021

La crise de la Covid et les nombreuses mesures restrictives pour les libertés qui ont dû être prises un peu partout dans le monde ont réveillé les débats en matière de respect et défense des libertés individuelles. C’est bien entendu le cas en Europe, berceau des droits de l’homme. Mais au-delà du débat conjoncturel inhérent à la crise Covid, la question de la défense des libertés fondamentales à l’échelle de l’Union européenne, prise dans une acception plus large – défense de la démocratie et des normes qui la définissent au sein des États membres, candidats à l’intégration, ou voisins de l’Union – mérite d’être réévaluée.

C’est ce que propose cette chronique, qui rappelle les principes de base de l’Union en la matière (pas de place pour les régimes dictatoriaux ou liberticides) ; les textes sur lesquels ces principes s’appuient, mais dont la violation peine à déboucher sur des sanctions efficaces ; et les inquiétudes inhérentes aux dérives antidémocratiques observées dans les pays tiers voisins de l’Union. Jean-François Drevet tire ici une sonnette d’alarme pour que l’Union affirme ses principes et se donne les moyens de les appliquer plus strictement et plus efficacement dans un contexte plus précaire pour les valeurs démocratiques.

#Droits de l’homme #Géopolitique #Liberté #Société et individu #Union européenne

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.