Revue

Revue

Les Jeunes, les mal-aimés de la République !

Analyse de livre

Au deuxième trimestre 2017, le taux de chômage était de 9,5 % de l’ensemble de la population active, mais de 22,6 % pour les Français de 15-24 ans selon la DARES (Direction de l’animation de la recherche et des statistiques), une multiplication par 3,5 en 40 ans, note Dominique Thierry dans son livre Les Jeunes, les mal-aimés de la République ! Mais selon lui, « le vrai point noir », ce sont d’une part « les 13,8 % de 20-24 ans au chômage, un « sur-chômage » qui persiste encore 10 ans après leur entrée sur le marché du travail », d’autre part « les 15 % des 15-29 ans qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation », les NEETs en anglais (Not in Education, Employment, or Training). Il y aurait quelque deux millions de ces NEETs en France.

Un choix collectif

THIERRY Dominique, « Les Jeunes, les mal-aimés de la République ! », L’Harmattan, Questions contemporaines, mai 2019, 160 p.

Cette situation de tant de jeunes Français ne résulte pas d’une fatalité [1]. La jeunesse est devenue « une simple variable d’ajustement, souffrante, depuis la fin des Trente Glorieuses », déplore dans la préface de l’ouvrage Hervé Sérieyx, qui a été Délégué interministériel à l’insertion des jeunes. Dominique Thierry rappelle que François Dalle qualifiait cette période de « Trente Médiocres, où l’on a été bon parce que c’était facile ! » Le premier choc pÃ...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.