Revue

Revue

Les IDE chinois basculent vers le Nord

La Chine investit plus qu’elle ne consomme et met de côté plus qu’elle n’investit : l’épargne chinoise représente un quart de l’épargne mondiale, plus que l’épargne américaine (16 %), japonaise (6 %) ou allemande (5 %). Une petite partie sort de Chine et finance l’acquisition d’actifs à l’étranger qui, selon les statistiques de la SAFE (State Administration of Foreign Exchange), atteignaient un total de 6 300 milliards de dollars US en mars 2016, dont la moitié investie en réserves de change et seulement 20 % en investissements directs à l’étranger (IDE) ; le reste en crédits commerciaux.

En 2015, selon le ministère chinois du Commerce (Mofcom) – et non selon la SAFE qui tient compte des profits réinvestis par les entreprises étrangère...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.