Revue

Revue

Le Premier XXIe siècle. De la globalisation à l’émiettement du monde

Analyse de livre

GUÉHENNO Jean-Marie, « Le Premier XXIe siècle. De la globalisation à l’émiettement du monde », Flammarion, septembre 2021, 368 p.

Jean-Marie Guéhenno entreprend dans ce livre un objectif ambitieux : décrire et analyser le monde du XXIe siècle, pour tenter de mieux en comprendre la complexité et donner les clefs à ses lecteurs pour construire des chemins alternatifs en réponse aux défis d’aujourd’hui. Si l’exercice s’avère périlleux, l’auteur le réalise de manière organisée et presque exhaustive, liant les idées les unes aux autres en permanence, sans se perdre dans des digressions ou des sujets anecdotiques. La plus grande partie du livre est consacrée à la description des enjeux majeurs aujourd’hui, tels que la crise de la politique traditionnelle remplacée par un nouveau type de politique, l’Internet, les géants du numérique, la Chine, la guerre, l’écologie… ; autant de sujets traités avec simplicité mais précision permettant de dresser un tableau assez large du monde dans lequel nous vivons actuellement. Les retours historiques sont suffisamment nombreux pour apporter le recul nécessaire à l’observation du présent, sans pour autant écarter de vue le focus principal sur le XXIe siècle, avec des éclairages intéressants issus la carrière diplomatique de l’auteur. Les trois derniers chapitres sont ensuite consacrés à l&...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.