Revue

Revue

Le boom des entreprises américaines. Les enseignements du dernier classement Fortune des 500 premières entreprises américaines

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 320, juin 2006

Tous les ans, la revue américaine Fortune dresse la liste des 500 premières entreprises aux États-Unis, en termes de chiffres d’affaires et de profits. Michel Drancourt, prenant connaissance du classement publié en avril 2006, analyse les mouvements survenus dans ce classement ces dernières années. Il montre en particulier la croissance importante des activités des entreprises américaines (au travers d’une croissance des profits à nouveau proche de 15 % en 2005) et les changements majeurs parmi les leaders du classement (les secteurs gagnants étant principalement ceux du pétrole, des assurances, de la pharmacie et des banques).
Il souligne également quelques évolutions marquantes parmi les grandes entreprises américaines (nouveaux venus, absorptions, retours en force, reculs, etc.). Enfin, il propose quelques conclusions d’avenir concernant divers grands groupes comme IBM, Exxon, Hewlett-Packard, etc., insistant au passage sur le rôle clef de certains dirigeants.

#Entreprises #États-Unis

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.