Revue

Revue

L'adolescence obligatoire

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 74, fév. 1984

Les titres de la presse concernant les grands ensembles sont aujourd’hui tous aussi dramatiques, principalement lorsqu’il s’agit des jeunes qui y vivent : l’enquête menée par Dominique Boullier dans une  » Zup  » de Rennes (France) permet de prendre la mesure des impasses auxquelles se heurtent les adolescents de milieux populaires. Ici, point de meurtres, de rodéos, de batailles rangées contre la police : la mauvaise réputation colle pourtant au béton de quelques îlots, formés dans cette Zup de 5 tours de 15 étages, et les conflits occupent plus qu’ailleurs la chronique des cages d’escaliers. Les jeunes en sont les acteurs les plus démonstratifs et l’on pourrait les croire réduits à la fuite, à la relance des accusations, voire à la provocation : une présence prolongée à leurs côtés révèle au contraire à quel point ils  » retravaillent  » toutes ces impasses à la fois pour assumer un destin, maintenir ouvertes les portes du rêve et faire entre eux l’apprentissage des règles sociales, seuls, hors de toute institution. Plus d’école, pas de travail, et des parents persuadés que leurs enfants doivent à 15 ans faire leurs expériences comme eux-mêmes les ont faites, c’est l’adolescence obligatoire où l’on n’a guère de droits mais encore moins de devoirs.

#France #Jeunesse #Modes de vie

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.