Revue

Revue

La géographie d’abord. À propos de l’article de Robert Kaplan « The Revenge of Geography »

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 363, mai 2010

Robert D. Kaplan, dans un récent article intitulé « La revanche de la géographie » publié dans la revue Foreign Policy, s’appuie sur trois des grands classiques de la géopolitique anglo-saxonne – Alfred Mahan, sir Halford Mackinder et Nicholas Spykman – pour réaffirmer,avec force, que si l’homme propose, la nature dispose. Considérant ainsi que la géographie physique et humaine détermine, bien plus qu’autre chose, l’évolution de la situation géopolitique mondiale, il entend, sur ces bases, mettre en évidence quelles sont les principales zones de tensions, sinon de conflits, à venir. Bernard Cazes a examiné cette thèse dont il rend compte de la teneur et des limites dans cette analyse.

#Géopolitique #Guerre

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.