Revue

Revue

La Chine e(s)t le monde. Essai sur la sino-mondialisation

Analyse de livre

En 1936, Nicolas Berdiaev, qui avait quitté l’Union soviétique dans les années 1920, publie Les Sources et le sens du communisme russe [1], où il montre que le communisme soviétique « est plus traditionaliste qu’on a coutume de le penser », parce qu’il découle d’une « transformation et une déformation de la vieille idée messianique russe ». Sophie Boisseau du Rocher et Emmanuel Dubois de Prisque (qui font aussi partie du groupe Asie21-Futuribles) ont la même ambition et leur livre situe le communisme chinois, ses ambitions et ses actions dans une perspective de très long terme. Ainsi soulignent-ils l’héritage du légisme, un courant de pensée né au IVe siècle avant J.-C. selon lequel l’humanité est dangereuse et la loi (plus que les rites) doit permettre aux membres de la société de vivre ensemble. Ils en retrouvent les traces jusqu’au discours de Xi Jinping à Davos en 2017.

BOISSEAU DU ROCHER Sophie, DUBOIS DE PRISQUE Emmanuel, « La Chine e(s)t le monde. Essai sur la sino-mondialisation », Odile Jacob, janvier 2019, 300 p.

Le titre, La Chine e(s)t le monde, en forme de jeu de mots, souligne le rapport complexe que la Chine entret...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.