Revue

Revue

Haute tension en Méditerranée

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 378, oct. 2011

Qu’adviendra-t-il de la région méditerranéenne et des relations de l’Europe avec les pays du Sud et de l’Est méditerranéens (PSEM) après ce que l’on désigne comme « le printemps arabe », terme générique recouvrant des évolutions sociopolitiques sans doute différentes d’un pays à l’autre ? Nul assurément n’est à même de prévoir ce qui résultera du renversement en Tunisie du régime de Zine el-Abidine Ben Ali, en Égypte de celui de Hosni Moubarak, a fortiori de la situation extrêmement compliquée du Maroc, de l’Algérie, du Liban, de la Libye, sans même parler ici du Yémen, de la Jordanie, de la Syrie, de la Palestine et d’Israël.

#Géopolitique #Pays méditerranéens #Union européenne

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.