Revue futuribles n° 411

Géopolitique

L’avenir de la politique étrangère des États-Unis. Que pensent les candidats aux prochaines élections présidentielles ?

Par

En novembre 2016, les électeurs américains seront appelés à désigner le prochain président des États-Unis, qui succèdera en janvier 2017 à Barack Obama. D’ici là, les deux principaux partis qui s’affrontent sur l’échiquier politique étatsunien, le parti démocrate et le parti républicain, devront désigner, lors de leurs primaires respectives, le candidat qui les représentera durant cette présidentielle. Parmi les enjeux clefs de cette campagne, les questions de politique étrangère, quelque peu reléguées au second plan ces dernières années, dans un contexte très marqué par les préoccupations économiques, pourraient bien retrouver un rôle déterminant eu égard aux événements récents (telle la multiplication des actes terroristes perpétrés au nom de l’islamisme radical, y compris sur le sol américain).

Après huit ans d’une politique étrangère plus en retrait que celle menée par les administrations précédentes, quel est le positionnement des différents candidats en lice pour l’investiture ? Laurence Nardon, spécialiste des États-Unis à l’IFRI, s’est penchée sur la question et présente ici les principes affichés par ces différents candidats, démocrates comme républicains. Elle rappelle en particulier les clivages traditionnels en la matière — interventionnisme / isolationnisme ; réalisme / idéalisme ; unilatéralisme / multilatéralisme?— à partir desquels pourrait être définie la politique étrangère des États-Unis à l’issue de l’élection du prochain président.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner