Revue futuribles n° 410

Entreprises, travail - Société, modes de vie

L’éthique hacker et l’esprit du faire. L’expérience des hackerspaces de la baie de San Francisco

Par

Alors que la France (et l’Europe en général) ne se sort pas de la crise de l’emploi dans laquelle elle est engluée depuis plus de 30 ans, ce en dépit d’un attachement fort des Français envers la valeur travail, cet article de Michel Lallement offre une bouffée d’air frais sur le rapport au travail et les alternatives possibles en la matière. S’appuyant sur une enquête de terrain dans les hackerspaces californiens, l’auteur montre en effet comment différentes communautés s’agrègent dans des lieux dédiés au « faire » et même au faire ensemble : de nouveaux espaces de travail formel ou informel dans lesquels les individus développent divers projets personnels ou professionnels.

Après avoir présenté l’état d’esprit prévalant chez les hackers et le cas particulier des hackerspaces de la baie de San Francisco (pionniers du genre), Michel Lallement décrypte les principes et les pratiques des hackers, ainsi que les régulations sociales qu’ils ont instaurées au fil du temps dans ces espaces, avec pour mot d’ordre principal de travailler pour soi avec d’autres. Il serait certes utopique d’envisager la généralisation de ce type d’espaces de travail à tout le monde — les entreprises classiques perdureront —, mais leur développement constitue un signal intéressant et encourageant, susceptible de s’étendre à la fois géographiquement et à divers secteurs, à la faveur à la fois des mutations technologiques, et de l’arrivée dans le monde du travail de générations nées dans le numérique et plus enclines à fonctionner tout à la fois individuellement et en réseau.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner