Note de veille

Recherche, sciences, techniques - Société, modes de vie

Robots affectifs : naissance de l’empathie artificielle

Par

Les robots « affectifs » ont la capacité de simuler de l’empathie envers les humains. Il s’agit d’empathie artificielle, dans le sens où le robot n’est pas lui-même en mesure de ressentir des émotions. Cette empathie simulée par des algorithmes se manifeste de différentes façons : par des énoncés verbaux donnant à l’utilisateur le sentiment que le robot comprend ses besoins ; par des mimiques faciales simulant des émotions simples (la joie, la tristesse, l’amusement, etc.). Ces robots soulèvent de nombreuses questions : quels usages ...

Adhérer à l'association

Accédez à ce document en devenant membre de Futuribles International !

Adhérer