Revue

Revue

Europe : des vies plus longues en moins bonne santé ?

L’espérance de vie à la naissance des Européens ne cesse d’augmenter. Si l’on peut se réjouir de cet allongement de la durée de vie, des données récemment publiées par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et la Commission européenne invitent néanmoins à s’intéresser aussi à l’évolution, beaucoup plus mitigée, de l’espérance de vie en bonne santé.

L’OMS a récemment publié un Rapport sur la santé en Europe, dans lequel elle constate que l’espérance de vie à la naissance dans les pays européens augmente régulièrement depuis les années 1990 [1]. En 2011, dernière année pour laquelle des données harmonisées sont disponibles, l’espérance de vie à la naissance en Europe était de 76,8 ans. Entre les pays où elle est la plus élevée (pays du Nord, France…) et ceux où elle est la plus faible (pays de l’Est), l’écart n’est plus « que » de 11 ans, contre 16 ans dans les années 1990. La différence entre les hommes et les femmes s’est réduite d’environ un an (de huit à sept ans). L’espérance de vie à 65 ans est passée de 15,7 ans en 1993 à 18 ans en 2011, même si, là aussi, des différences importantes subsistent entre les pays.

Selon l’OMS, cette hausse des espérances de vie s’explique par différents facteurs, comme la réduction de la consommation de tabac (notamment pour les hommes) et la baisse de la morbidité liée à des maladies cardio-vasculaires (pour les hommes et les femmes).

Cette hausse de l’espérance de vie est constatée aussi par l’OCDE [2] et la Commission européenne, qui considère que la croissance des durées de vie moyennes d...