Revue

Revue

Essor du tourisme médical et médecine à deux vitesses

En juillet 2019, Doctours, une plate-forme américaine spécialisée dans l’organisation de voyages médicaux, annonce étendre ses services à 35 nouveaux pays. Les prix croissants des soins de santé aux États-Unis, et dans les pays occidentaux en général, ont en effet favorisé un marché de plus en plus lucratif, celui du tourisme médical. En 2017, 1,4 million d’Américains auraient voyagé à l’international pour recevoir des soins. Par ailleurs, 15 millions d’individus dans le monde auraient déjà eu recours à cette solution pour se faire soigner, et ce nombre pourrait croître de 25 % par an selon l’entreprise spécialisée dans l’analyse des tendances médicales Patients Without Borders [1]. Selon l’American Journal of Medicine, le tourisme dentaire et médical représente une valeur globale de 439 milliards de dollars US en 2018. Des entreprises comme Doctours se positionnent alors comme des « agents de voyage de la santé ». En fonction des besoins du patient, de ses exigences et de ses moyens financiers, elles prennent le processus en charge de A à Z, sélectionnant le praticien adéquat, prenant les rendez-vous, réservant, enfin, les billets d’avion et le logement. Selon la fondatrice de Doctours, les « touristes médicaux » peuvent économiser jusqu’à 80 % en se faisant soigner hors du territoire américain.


Source : Medical Tourism Index,
International Healthcare Research Center...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.