Revue

Revue

Compétitivité et cohésion sociale

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 197, avr. 1995

On oppose souvent aujourd’hui en Europe la compétitivité et la protection sociale, arguant volontiers que celle-ci, notamment par les contraintes qu’elle fait peser sur le marché du travail, fait obstacle à l’ajustement des salaires et constitue une cause de chômage. D’ailleurs à ce schéma européen, on oppose le modèle américain qui, grâce à une plus grande flexibilité, a permis de créer beaucoup d’emplois faiblement rémunérés.
En somme, selon cette conception dite de l’arbitrage, il faudrait choisir entre deux types de pauvreté : celle suscitée par le chômage ou celle qui résulte de salaires trop bas !
Mais, objecte J.P. Fitoussi, le travail n’est pas une marchandise quelconque ; il correspond à un « projet individuel d’intégration dans une collectivité ». Et le marché de l’emploi est moins « un marché » que le lieu privilégié du contrat social.
Cette conception très en vogue de l’arbitrage résulte en réalité, affirme l’auteur, du fait que les revenus de la rente (taux d’intérêt) sont favorisés par rapport aux revenus du travail et qu’en péride de stagnation, les rentiers « accaparent » une part croissante du revenu national. Se creusent ainsi des inégalités qui menacent la cohésion sociale et finalement la compétitivité.
Dans de telles circonstances, l’objectif ne doit pas être de réduire le prélèvement obligatoire, mais de l’utiliser en faveur de l’investissement et de la redistribution des revenus car ce sont là les deux leviers principaux grâce auxquels nous pourrons renouer avec un cercle vertueux de croissance. D’ailleurs, conclut J.P. Fitoussi, dans les pays où l’éventail se resserre et où les taux d’intérêt réels ont moins augmenté, on voit bien que l’équité, loin d’être un obstacle, est au contraire un atout pour l’efficacité.

#Compétitivité #Coûts salariaux #Europe occidentale #Politique sociale

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.