Revue

Revue

Un pari industriel

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 191, oct. 1994

L’avenir du multimédia ne s’inscrit ni dans la logique du service public, ni dans le prolongement naturel de la téléphonie, encore moins – nous dit J.P. Chamoux – dans celui de la télévision.
La question des infrastructures – au regard desquelles France Télécom dispose d’un avantage ne pouvant guère être remis en cause – n’est pas le problème essentiel. Celui-ci réside davantage dans notre capacité à produire des services répondant véritablement à des besoins solvables.
De ce point de vue, il ne faut pas  » cloner  » Internet, mais  » libérer les énergies créatrices « , développer les industries du contenu et multiplier les expériences. Le marché en jugera.

#Changement technologique #France #Industrie

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.