Revue

Revue

Six scénarios sur l'École

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 266, juil.-août 2001

Alain Michel nous présente ici six scénarios sur l’avenir de l’École à l’horizon de 15-20 ans dans les pays industrialisés, scénarios élaborés collectivement dans le cadre du programme  » L’École de demain  » mené par le Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement (CERI) de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).
Le premier scénario est celui du prolongement du statu quo qui, malgré quelques ajustements à la marge, se traduit par une dégradation générale de l’École.
Le scénario 2, dénommé  » L’extension du modèle du marché « , montre les conséquences qui pourraient résulter d’une privatisation au moins partielle de l’institution scolaire, donc finalement d’une dualisation plus marquée entre le public et le privé.
Le scénario 3, appelé  » L’École au coeur de la collectivité « , correspond, au contraire, à l’idée que l’éducation est un bien public, et décrit un renouveau de l’École comme principale institution citoyenne.
Le quatrième scénario,  » L’École comme organisation apprenante ciblée « , répond aussi à ce besoin de revalorisation du rôle et du prestige de l’École, tout en mettant davantage l’accent sur sa responsabilité dans le développement du savoir et des compétences.
En revanche, les deux derniers scénarios incarnent une forme de déclin. Le cinquième dit des  » Réseaux d’apprenants  » au sein d’une société en réseau (bien conforme à l’air du temps !) se caractérise par l’éclatement des systèmes éducatifs nationaux, le déclin du rôle des pouvoirs publics et l’avènement, simultanément, de systèmes scolaires locaux et de grands réseaux.
Le dernier scénario est intitulé, de manière fort éloquente  » Exode des enseignants et désintégration « . Il se traduit par une dégradation de l’institution et par un mécontentement général notamment des parents et des enseignants. Sans doute intenable à l’horizon de 20 ans, une évolution de cette nature impliquerait des ruptures majeures à court ou moyen terme.
Ces scénarios ne sont certes pas équiprobables, a fortiori dans tous les pays de l’OCDE. En outre, certains ont sans doute un caractère plus exploratoire et d’autres un caractère plus normatif. Ils permettent toutefois fort utilement de balayer le spectre des possibles qui, on le voit, demeure largement ouvert. Ils révèlent aussi l’ampleur des enjeux auxquels manifestement l’École aujourd’hui se trouve confrontée.

#Éducation. Formation #Scénarios

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.