Revue

Revue

Penser le racisme. À propos du livre de Michel Girod, Penser le racisme. De la responsabilité des scientifiques

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 301, oct. 2004

L’Occident porte une responsabilité majeure dans les justifications théoriques du racisme, présenté pendant des siècles par des  » savants  » comme une vérité scientifique pouvant justifier tous les excès : colonialisme, esclavage, apartheid, génocide. Désormais, la plupart des chercheurs affirment que le racisme n’a aucun fondement scientifique. Pourtant, dans nombre de textes scientifiques ou prétendus tels, il subsiste la marque de préjugés raciaux. Dans Penser le racisme, Michel Girod s’est replongé dans toute la littérature des sciences pour comprendre le rapport des scientifiques au racisme, et dresser ainsi un inventaire des plus exhaustifs des discours et théories en la matière. André-Yves Portnoff a lu cet ouvrage pour Futuribles et nous en livre ici les grandes lignes.
[GIROD Michel, LANGANEY André (préface). Penser le racisme. De la responsabilité des scientifiques. Paris : Calmann-Lévy, 2004, 160 p.]

#Discrimination raciale #Science

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.