Revue

Revue

Novacene: The Coming Age of Hyperintelligence

Analyse de livre

James Lovelock est le père de l’hypothèse Gaïa, qu’il proposa en 1970, assimilant la Terre à un vaste système vivant, intégrant à la fois la biosphère, l’atmosphère, l’océan et l’écorce terrestre, qui s’autorégulerait. Cette hypothèse a été considérée par les défenseurs de l’environnement comme l’équivalent d’un paradigme et elle a fait couler beaucoup d’encre ; elle a été adoptée notamment par le philosophe Bruno Latour. Dans ce nouveau livre, publié à l’occasion de son centième anniversaire (!), James Lovelock, un auteur prolifique, franchit les frontières de Gaïa pour livrer ses réflexions sur l’avenir du cosmos et de la vie sur Terre dans une nouvelle ère baptisée le « novacène ».

LOVELOCK James, « Novacene: The Coming Age of Hyperintelligence », Allen Lane / Penguin Books, juillet 2019, 160 p.

Le livre de James Lovelock comporte trois parties. Dans la première, l’auteur, physicien de formation, qui travailla sur l’atmosphère de la planète Mars à ses débuts dans la science, revient sur l’aventure que furent les recherches sur le cosmos. Il fait l’hypothèse que notre espèce est probablement seule dans l’Univers, la Terre ayant des conditions physico-chimiques exceptionnellement favorables à l’éclosion de la vie, fondées sur des composés organiques, que l’on retrouverait dif...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.