Revue

Revue

Note sur les diasporas scientifiques. À propos de l'ouvrage collectif Diasporas scientifiques

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 292, déc. 2003

À la demande du ministère français des Affaires étrangères, l’IRD (Institut de recherche pour le développement) a réuni un collège d’experts qui s’est penché sur la réalité des diasporas scientifiques, c’est-à-dire de la propension croissante des cerveaux qui ont quitté les pays du Sud pour s’expatrier vers les pays du Nord (généralement au moment de leurs études), à se constituer en réseaux pour contribuer au développement scientifique du pays d’origine. Comment ces expatriés du Sud s’auto-organisent-ils ? Cela compense-t-il la perte de compétences que provoque initialement, dans leur pays d’origine, leur exode, et faut-il ou non encourager (par exemple au travers de politiques publiques idoines) la formation de telles diasporas ? Les réponses apportées à ces diverses interrogations (et bien d’autres) sont rassemblées dans un ouvrage, Diasporas scientifiques, dont Rémi Barré (qui y a contribué) présente ici les principales conclusions.

#Coopération scientifique #Immigration #Pays en développement

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.