Revue

Revue

L’Occident face à la renaissance de la Chine. Défis économiques, géopolitiques et culturels

Analyse de livre

Lee Kuan Yew, qui a gouverné Singapour pendant 30 ans, a été un des plus fins observateurs de la Chine dont il a rencontré tous les dirigeants. Au cours d’un long entretien avec l’historien Allison [1], l’ancien Premier ministre de Singapour fait remarquer que la Chine n’est pas un nouvel acteur mais le plus grand acteur de l’Histoire, et que sa renaissance oblige à trouver un nouvel équilibre. Ce défi pour l’Occident est le thème du dernier livre de Claude Meyer [2].

MEYER Claude, « L’Occident face à la renaissance de la Chine. Défis économiques, géopolitiques et culturels « , Odile Jacob, mai 2018, 336 p.

Une première partie décrit les ambitions planétaires de la Chine : s’imposer en Asie, construire un nouvel ordre économique mondial et devenir non seulement la première puissance économique d’ici 2030, mais également une superpuissance culturelle qui rayonnera par son soft power (sa capacité d’influence mondiale). S’il ne fait guère de doute que, d’ici quelques années, le PIB (produit intérieur brut) chinois dépassera le PIB américain, il est peu probable que le yuan se substitue au dollar avant 2030, aussi la Chine n’aura pas tous les attributs d’une grande puissance économique. Grâce à ses prêts à l’Afrique, à l’Asie et à l’Am...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.