Revue

Revue

L’isolement relationnel : une donnée sociale à suivre

Parue en juin, l’édition 2013 du baromètre des solitudes en France, réalisé par la Fondation de France, est sans appel : selon cette étude, produite trois fois depuis 2010, l’isolement relationnel progresse dans le pays. Cette tendance marque les principaux réseaux d’une manière ou d’une autre : les relations entretenues avec les amis (c’est-à-dire tout simplement se voir) sont moins fréquentes, les échanges avec les voisins sont plus souvent distants qu’en 2010, ou même inexistants, les contacts nuls ou faibles avec sa famille sont plus fréquents. Seuls pôles de stabilité, les réseaux affinitaires (au travers des associations) et les réseaux professionnels apparaissent moins affectés par cette tendance. Le tableau général est cependant celui d’un accroissement de l’isolement relationnel. Cette tendance est préoccupante en termes prospectifs : elle peut préfigurer un repli prononcé des individus sur leur sphère de vie la plus personnelle, et affaiblir les chaînes de solidarité si importantes en ces temps de crise.

Il importe, bien sûr, de regarder de tels résult...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.