Revue

Revue

L'inégalité sociale devant la mort

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 79, juil.-août 1984

Tous les morts sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres ! Ce détournement du slogan orwellien traduit durement mais exactement les conclusions de l’article d’Alain Parant. Non seulement la mort ne frappe pas indifféremment les hommes, mais encore l’écart se creuse toujours davantage entre les catégories sociales du sommet de la hiérarchie et les autres.

Les femmes, traditionnellement plus robustes que les hommes, se différencient néanmoins selon qu’elles travaillent ou non. Les femmes actives occupent, vis-à-vis de la mort, une position plus enviable que les femmes inactives.

Cet article qui fait le point des recherches récentes, apporte des informations inédites sur un phénomène social mal connu et souvent délibérément occulté.

#France #Inégalité sociale #Mortalité

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.