Revue

Revue

L'agriculture menacée par le progrès

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 4, sept.-oct. 1975

De 1951 à 1970 la consommation des engrais azotés dans les pays de la Communauté a plus que doublé en Belgique et aux Pays-Bas, elle a triplé en Allemagne, dans le Luxembourg et en Italie, et plus que quintuplé en France : au total, les pays d’Europe (moins l’U.R.S.S.) consomment 38 % de la production mondiale d’azote. Un tel développement des techniques modernes de production n’est pas sans danger pour l’agriculture. C’est pourquoi la Commission européenne a demandé à un groupe de chercheurs, menés par le professeur A. Noirfalise (titulaire de la chaire d’écologie à la faculté des sciences agronomiques de Gembloux), une étude sur les « conséquences écologiques de l’application des techniques modernes de production en agriculture ».
#Agriculture #Changement technologique #Environnement

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.