Revue

Revue

« La démographie médicale à l'horizon 2030 : de nouvelles projections nationales et régionales »

Analyse d'article

ATTAL-TOUBERT Ketty, VANDERSCHELDEN Mélanie, « « La démographie médicale à l’horizon 2030 : de nouvelles projections nationales et régionales » », Études et résultats, 2009, 1 p.

Voir cette publication
De nouvelles projections du nombre de médecins en France à l?horizon 2030 viennent d?être réalisées par la DREES, avec le concours de la Direction de l?hospitalisation et de l?organisation des soins, et de l?Observatoire national de la démographie des professions de santé. Prenant pour base la situation au 1er janvier 2007 (208 000 médecins actifs), une première variante (dénommée scénario tendanciel) s?articule sur : ? un numerus clausus croissant de 2007 à 2011 (de 7 100 à 8 000), stabilisé à 8 000 de 2011 à 2020, puis déclinant par pas de 100 jusqu?à 7 000 en 2030 ; ? une constance de la répartition régionale du numerus clausus ; ? une invariabilité du rapport entre le nombre de postes ouverts et le nombre de candidats aux épreuves classantes nationales (ECN), et de la répartition par discipline des postes ouverts aux ECN, la part de la médecine générale progressant légèrement de 53,4 % en 2007 à 55 % en 2008 avant stabilisation ; ? une immuabilité des comportements des étudiants (redoublements, arrêt des études, non-présent...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.