Revue

Revue

Inégalités mondiales. Le destin des classes moyennes, les ultra-riches et l’égalité des chances

Analyse de livre

Passé par la Banque mondiale, virtuose des bases de données internationales, Branko Milanovic regarde le monde comme un tout. Il sait traiter autant des inégalités au sein des pays (qui intéressent Marx) que des inégalités entre les pays (qui intéressent Frantz Fanon).

MILANOVIC Branko, « Inégalités mondiales. Le destin des classes moyennes, les ultra-riches et l’égalité des chances », La Découverte, février 2019, 288 p.

Son ouvrage sur les inégalités mondiales, initialement publié en 2016 aux États-Unis, a fait grand bruit. Il est heureux de pouvoir disposer de sa traduction française. L’auteur y analyse notamment la redistribution du revenu mondial opérée sur une vingtaine d’années, entre la chute du mur de Berlin et la crise de 2008. Une courbe issue de ce travail est déjà passée à la postérité, la courbe dite de l’éléphant, parce que sa forme, décrivant la croissance du revenu moyen de chaque fractile des revenus mondiaux (des 5 % les plus pauvres au 1 % le plus riche), évoque celle d’un éléphant relevant sa trompe.

Cette représentation stylisée, dont nombre d’images sont aisées à trouver sur Internet, montre la croissance du revenu moyen (en ordonnées) des différents fractiles de la distribution mondiale des revenus entre 1988 et 2008 (en abscisses) dans 120 pays. La démarche montre l’extension de la classe moyenne mo...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.