Revue

Revue

Grands risques et responsabilité de l'État

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 28, nov. 1979

Voilà plus de soixante ans, le Doyen Hauriou déniait le droit à réparation aux victimes d’explosion du Fort de la Double Couronne en ces termes : « nous voudrions bien qu’on ne confondît pas le sentiment avec le droit, l’équité avec la Justice, qu’on n’oubliât point qu’il existe des catégories juridiques qui sont les tutélaires des obligations juridiques, au-delà desquelles restent toujours possibles, soit les dispositions législatives, soit les indemnités gracieuses » (1).
#Catastrophes #État

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.