Forum, Revue futuribles n° 427

Économie, emploi - Institutions - Société, modes de vie

Plaidoyer pour la jeunesse. Pour un renouveau de la politique familiale

Par

Quand certains analystes tirent la sonnette d’alarme concernant les risques d’effondrement de notre société, liés notamment à la surexploitation des ressources de notre planète (lire l’article de Gabriel Salerno dans ce numéro), et prônent parfois, pour y faire face, une certaine modération de la croissance démographique (néomalthusianisme), d’autres voix peuvent se faire entendre, ici à l’échelle nationale, en faveur sinon d’une incitation à la natalité, tout au moins d’un regard renouvelé sur la politique familiale. C’est le cas de Jacques Bichot qui, dans ce forum, en appelle à un « rajeunissement » de la politique familiale française, visant à tenir compte de la contribution concrète que représente, pour l’économie, le fait de faire des enfants et de les élever.

Jacques Bichot pointe tout d’abord l’évolution « désastreuse » de cette politique familiale — notamment la dénaturation, au fil du temps, du quotient familial et divers transferts non rationnels de la branche famille vers la branche vieillesse de la Sécurité sociale. Puis il plaide pour une prise en compte juste et objective de l’apport de la famille et de l’investissement dans la jeunesse, tout particulièrement dans un pays disposant d’un système de retraite par répartition. Il propose ici un regard différent sur l’organisation de l’échange (économique) entre générations, tenant compte de l’apport de chacun en matière de renouvellement démographique et d’investissement dans la jeunesse (éducation incluse). Un point de vue destiné à alimenter les débats en cours et à venir sur les prestations sociales (allocations diverses, pensions de retraite…).

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner