Revue futuribles n° 411

Économie, emploi - Société, modes de vie

Vers de nouveaux indicateurs de développement. Enjeux et défis à travers le cas de l’Union européenne

« La richesse est la chose la plus incertaine du monde » affirmait le poète grec Ménandre au IVe siècle avant J.-C. Pour autant, cela fait des siècles que l’homme s’efforce de la mesurer et des lustres qu’il le fait à partir d’indicateurs quasi exclusivement monétaires et économiques, à l’instar du produit intérieur brut (le PIB). Bien que ce choix d’indicateurs ait été régulièrement contesté, y compris dans les colonnes de Futuribles, il a fallu attendre la décennie 2000 pour que d’autres éléments (environnementaux et sociaux en particulier) soient pris en compte par les instances nationales et internationales pour mesurer la richesse et le développement des sociétés. Laura Brimont, Damien Demailly et Lucas Chancel rappellent ici comment ces nouveaux indicateurs ont émergé et quels usages peuvent en être faits. Ils montrent ensuite comment ils s’institutionnalisent à l’échelle européenne et intègrent les stratégies de moyen-long terme de l’Union — par exemple via l’initiative « Au-delà du PIB » ou la stratégie Europe 2020. Ils soulignent enfin les enjeux inhérents à la mise en place de tels indicateurs, en termes à la fois symboliques, d’harmonisation politico-économique et d’évolution des priorités politiques européennes ; tout en déplorant une certaine déconnexion entre les instances d’élaboration scientifique de ces nouveaux indicateurs, et les acteurs (politiques, citoyens) censés les utiliser.

S'abonner à la revue

Principale revue de prospective en langue française, la revue Futuribles est un bimestriel disponible au format papier ou numérique. Découvrez nos trois formules d'abonnement.

S'abonner