Revue

Revue

Environnement et climat : d’un demi-siècle à l’autre

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 409, nov.-déc. 2015

À l’approche de la 21e conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, les débats relatifs au réchauffement et à la manière d’en limiter les causes à l’échelle planétaire se sont multipliés ces derniers mois. Pour autant, les COP précédentes ont montré combien il était difficile de parvenir à une régulation internationale concertée en la matière, même si les enjeux environnementaux ont pris, en quelques décennies, une place importante sur les agendas politiques. Mais comme le montre ici Jacques Theys dans le cas spécifique de la France, si le chemin parcouru est effectivement considérable s’agissant de la prise en compte des enjeux écologiques dans les politiques nationales, la route vers une transition écologique et énergétique à la hauteur des défis à venir paraît encore bien longue.

Fort de son expérience de plus de 40 ans dans les arcanes ministériels en charge de ces questions, Jacques Theys dresse ici le bilan d’un demi-siècle d’histoire de l’environnement et de sa prise en compte politique, dans lequel il distingue plusieurs vagues qui, certes, ont connu des avancées notables, mais n’ont pas permis d’éviter certaines faiblesses politiques majeures. Parmi celles-ci, soulignons un trop grand « enclavement » de l’environnement (cantonné à un traitement sectoriel et non transversal), « un excès de technocratie » dans la façon de le prendre en compte, un manque d’attention aux dimensions sociales des défis environnementaux (qui a sans doute limité la mobilisation de l’opinion), et une posture trop attentiste ne tenant pas assez compte des temporalités de l’action. Ces enseignements et la difficulté constatée de concilier les temps de la nature, de la société, de l’économie et du politique, montrent bien l’ampleur des défis du demi-siècle à venir en matière de traitement des questions environnementales. Il ne s’agit plus « d’être en retard d’une guerre », comme par le passé, mais bien d’anticiper et de décloisonner les enjeux environnementaux – une révolution culturelle préalable à celle attendue en matière de conduite des politiques publiques pour concrétiser la transition.

#Climat #Environnement. Ressources naturelles #France #Politique de l’environnement #Rétroprospective

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.