Revue

Revue

Bâtir l'avenir

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 374, mai 2011

Nous ne cessons, dans la revue Futuribles, de répéter que « l’avenir ne se prévoit pas, [qu’]il se construit » (Maurice Blondel), que chacun d’entre nous dispose de marges de manoeuvre pour être acteur dans la construction de son avenir. J’estime ainsi que le principal défi, dans toutes les démarches prospectives que nous conduisons, est de convaincre nos partenaires de la nécessité de changer de posture et, plutôt que de considérer qu’ils sont victimes d’un avenir prédéterminé ou imposé par les autres, de considérer qu’ils ont eux-mêmes les moyens d’être les artisans de leur propre devenir.

#Entreprises #Innovations

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.