Revue

Revue

Au secours, Jacques Rueff, les faux droits ont proliféré !

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 389, oct. 2012

Haut fonctionnaire, académicien et surtout économiste, Jacques Rueff (1896-1978) joua un rôle important dans les réformes économiques mises en œuvre en France dans les années 1960 et s’illustra particulièrement par ses positions libérales, en opposition ouverte aux idées keynésiennes que remettait en cause la crise économique des années 1970. Dans son ouvrage majeur L’Ordre social (1945), il développe une analyse intéressante qui, remise dans le contexte contemporain, conserve toute sa pertinence : celle consistant à identifier des « faux droits » dans le domaine économique.

Jacques Bichot a relu les réflexions de Jacques Rueff portant sur les faux droits et nous en présente ici les grandes lignes : définition, exemples, acteurs concernés – y compris les États – et conséquences possibles. Il montre en substance que ce concept développé à une époque où les monnaies (fiduciaires) constituaient l’ossature principale des économies, conserve toute sa pertinence dans un monde aux économies globalisées dans lequel billets et monnaies fiduciaires ne concernent guère plus de 10 % de la masse monétaire en circulation ; a fortiori dans la situation actuelle dans laquelle se trouvent de nombreux États en peine d’honorer leurs dettes. « La distinction que l’on fait de plus en plus couramment entre un déficit et un endettement « sains », destinés à des investissements capables de générer à l’avenir des recettes fiscales suffisantes pour assurer le service de la dette, et un déficit et un endettement irresponsables, engendrés par des dépenses de fonctionnement ou de transfert, ou encore par des investissements non rentables, correspond aux concepts de vraies dettes et de fausses dettes chez Jacques Rueff », écrit Jacques Bichot, et il est manifeste, selon lui, que les faux droits qui en découlent ont largement proliféré.

#Endettement #Financement #Finances publiques. Opérations bancaires. Relations monétaires internationales

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.