Revue

Revue

Au-delà du capitalisme. À propos du livre de Charles Handy "The Hungry Spirit"

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 249, jan. 2000

Charles Handy n’hésite pas « à fonder sa réflexion à propos du capitalisme sur une conception philosophico-éthique à base religieuse de l’homme et de la société » écrit Michel Albert, qui dévoile ainsi ce qui peut rapprocher l’auteur de « The Hungry Spirit » de celui qui, dans « Capitalisme contre capitalisme », ne cachait pas sa préférence pour « le monde rhénan » et « l’économie sociale de marché ».
Les deux hommes ont en commun la conviction que le marché est irremplaçable et que « l’égoïsme bien compris » est un moteur essentiel. Mais ils sont tous les deux convaincus que la richesse de l’entreprise réside dans ses ressources humaines tout autant, sinon plus, que dans le patrimoine des actionnaires, et que sa finalité n’est pas exclusivement de faire du profit.
L’avenir appartient aux entreprises qui auront une âme affirme Charles Handy, qui permet ainsi à Michel Albert de nourrir son plaidoyer pour une entreprise citoyenne.

#Capitalisme #Entreprises #Éthique

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.