Revue

Revue

Plaidoyer pour une recherche en prospective

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 137, nov. 1989

Aujourd’hui reconnu comme un des maîtres les plus respectés dans le monde de la prospective, Jacques Lesourne dresse un constat sans complaisance de quelques-unes des carences dont souffrent les méthodes utilisées.
Soulignant en particulier l’insuffisance des outils actuels de prévision et de prospective pour fournir une description pertinente et explicite de la réalité ainsi que le manque de rigueur et de cohérence dont souffrent trop souvent les scénarios, il plaide pour le développement d’une recherche en prospective qui permettrait d’améliorer nos outils.
Utile mise en garde à l’encontre de pratiques par trop approximatives, l’auteur prône l’élaboration d’un programme pluri-annuel de recherche méthodologique.

#Prospective (méthode)

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.