Revue

Revue

Métamorphose du travail

Analyse de livre

Dans Métamorphose du travail, Christine Afriat et ses coauteurs nous restituent le fruit d’un travail de prospective conduit durant deux ans par la Société française de prospective (SFP). Il s’agit du premier exercice mettant en œuvre une méthodologie développée en son sein et baptisée « Prospective médiatrice » ; celle-ci fait l’objet d’une annexe dans l’ouvrage et d’un encadré en fin de cette recension.

AFRIAT Christine, « Métamorphose du travail », Economica, mars 2020, 143 p.

Livre disponible dans la bibliothèque Futuribles

L’ouvrage est construit en trois séquences, la première dresse un état des lieux documenté des transformations du travail à l’œuvre, notamment sous l’effet de la technologie. La deuxième présente trois scénarios de futurs possibles. Et la dernière formule un certain nombre de préconisations dans différents domaines : éthique, rapport au travail, formation, droit et protection sociale.

Le parti pris assumé par les auteurs est clair. Il s’agit de « considérer l’avenir comme le champ du souhaitable », par une méthode qui « consiste à dépasser une démarche de compilation et de prévision pour discerner l’avenir souhaitable de l’activité humaine, à travers une préoccupation délibérément humaniste qui met la personne au centre de la réflexion et de l’action ».

La première partie dresse donc un diagnostic des mutations Ã...

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.