Revue

Revue

Médicaliser la déviance Le dossier Ritaline aux États-Unis

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 265, juin 2001

La médicalisation de tous les problèmes de mal-être constitue une tendance lourde qu’avaient déjà fort bien analysée Jean-Pierre Dupuy et Serge Karsenty dans le n° 3 de la revue Futuribles (été 1975), qui expliquaient que la maladie pouvait être assimilée à une « grève de rôle, d’un rôle social qu’il devient trop coûteux d’assumer » et qui soulignaient la dimension symbolique inhérente aux prescriptions médicales.

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.