Revue

Revue

L'informatique et l'automobile

Cet article fait partie de la revue Futuribles n° 259, déc. 2000

Célèbre est ce qu’on appelle le paradoxe de Solow, du nom du prix Nobel d’économie qui relevait que l' » on voit des ordinateurs partout sauf dans les statistiques de productivité « .
Comme le révèle l’article sur  » l’impact des TIC sur la croissance « , l’effet des technologies de l’information et de la communication sur la productivité demeure difficile à mesurer. Mais, affirme ici Pierre Bonnaure en s’appuyant sur le cas de l’automobile, leur impact sur l’amélioration des produits est considérable.
L’auteur, en effet, s’attache ici à montrer comment les constructeurs automobiles ont été amenés à introduire de plus en plus de TIC dans ce vieil instrument de locomotion, et à souligner les avantages qui en résultent en termes, par exemple, de sécurité et de confort.

#Automobiles #Informatique

Inscrivez-vous à la newsletter

Tous les mois, recevez une sélection de nos dernières publications, des prochaines formations et des événements à venir. Et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles.

 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de Futuribles et ponctuellement des informations sur les activités de Futuribles. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

 

Futuribles International est un centre de réflexion sur l’avenir.
Ses travaux visent à comprendre les grandes transformations en cours. Ils intègrent la dimension du temps long en insistant sur les marges de manœuvre des acteurs et les stratégies possibles.